Oasis de la faune de Vendicari

La réserve naturelle orientée Oasis de Vendicari est une réserve naturelle orientée située dans la province de Syracuse, précisément entre Noto et Marzamemi, particulièrement importante pour la présence de marais qui agissent comme un lieu de repos dans la migration des oiseaux .

Fourni par une loi de la région sicilienne de mai 1981, il a été officiellement créé en 1984, après que le ministre de l'Agriculture et des Forêts de l'époque, Filippo Maria Pandolfi, ait déclaré 1450 hectares de territoire "zone humide d'importance internationale", selon la Convention de Ramsar de 1971 .

Il n’a été mis à disposition qu’en 1989. Il est géré par la Société forestière régionale d’État.

En mars 2021, un incendie criminel a détruit une partie de l'Oasis.

Histoire

À l'intérieur de la réserve, il y a plusieurs établissements archéologiques et architecturaux . En fait, il est possible de trouver des traces de réservoirs de stockage d'une ancienne usine de transformation du poisson , à côté de laquelle une petite nécropole a également été découverte.

Il y a aussi des vestiges de la période byzantine: églises, catacombes, maisons et nécropole. Le symbole de Vendicari est certainement la tour Sveva , probablement construite par Pietro d'Aragona, comte d'Alburquerque et duc de Noto (1406-1438), ainsi que frère d'Alphonse V d'Aragon, roi d'Espagne et de Sicile (1416-1458) ).

Non loin se trouve la tonnara di Vendicari , un bâtiment en décomposition qui conserve encore la cheminée en bon état, ainsi que divers établissements et maisons de pêcheurs: le piège a été construit au XVIIIe siècle: dans la période d'expansion maximale, il comptait 40 employés, dont deux rais (le premier d'Avola et son adjoint de Pachino). Il a quitté son entreprise en 1943.

Les marais salants de Vendicari ont longtemps eu une importance économique, certainement à l'appui du piège pour la conservation des poissons. Les premières plantes datent du XVe siècle et, à ce jour, des vestiges subsistent sur le Pantano Grande.

Le territoire de l'oasis de la faune de Vendicari

La Réserve Vendicari s'étend sur environ 1512 hectares, dont 575 dans la zone A et 937 dans la zone B (la soi-disant pré-réserve), elle-même divisée en zone B1, dédiée à l'agriculture (plantations d'agrumes, oliveraies, vignobles et jardins) abrité par le sable ou la roche tomboli) sur 701 hectares, et B2, dédié, pour le reste, aux structures de tourisme et de sport.

Il est situé dans une étroite bande côtière marécageuse, ce qui est d'une importance fondamentale pour les espèces d'oiseaux migrateurs. En effet, la présence de vastes marais à forte salinité a contribué à la création d'un écosystème qui est un point de référence pour les oiseaux qui, venant d'Afrique (à environ 350 km à vol d'oiseau), s'y arrêtent en grand nombre avant atteindre les destinations migratoires dans toute l'Europe.
En effet, la zone de réserve est située à une latitude inférieure à celle de Tunis.

La réserve est une zone humide côtière de grande valeur biologique en raison de la présence de différents biotopes: côte rocheuse, côte sableuse, broussailles méditerranéennes, marais (saumâtre et d'eau douce), marais salés, garrigue et zones cultivées .

Les marais Piccolo, Grande, Roveto et les deux plus petits ( Sichilli et Scirbia , reliés uniquement à Roveto) ne sont séparés l'un de l'autre que de quelques dizaines de mètres: ils représentent le cœur de la réserve.

Parmi les trois, seul le Pantano Piccolo ne sèche jamais, même en période de sécheresse, grâce à la présence de sources d'eau saumâtre. Pantano Roveto, en revanche, est le plus grand (1,24 km²) et l'embouchure qui le relie à la mer est généralement enterrée.

La profondeur moyenne des trois marais principaux est de 30 à 40 cm, tandis que le maximum est de 1 à 2 m.

Il y a quatre entrées dans la réserve : une dans la zone d'Eloro (la plus au nord), une dans la zone de Cava delle Mosche, l'entrée principale de la tour souabe et, enfin, celle de Cittadella dei Maccari (siège de la colonie byzantine dont un petit temple et la nécropole restent)