Le naturaliste

Publicité

Petralia

Petralia Calme vieille ville, fondée par Sicani ou Grecs, il a été rapporté depuis au moins le troisième siècle avant J.-C., quand il est passé du domaine carthaginoise et romaine, est située à une altitude de près de 1150 m (ce qui est le plus haut village de la Vierge) sur une projection d'un plateau enveloppé dans les forêts, et a conservé le tracé médiéval caractéristique et charmante ville, avec ses rues bordées d'églises et de palais aristocratiques et patios fleuris Affairs.

À voir

Petralia D'où l'artiste parmi Umile Petralia dont le crucifix en bois peint dans les églises sont dispersées dans tout le sud de l'Italie: le premier est tenu par lui sculptés dans l'ancienne Eglise Cathédrale des SS. Pierre et Paul, située sur la Piazza Duomo, au nord du village, reconstruit au XIVe siècle et agrandie au XVIIIe siècle. Dans le sud, le plus élevé du pays, a dépassé la suggestive Piazza San Michele avec son église Renaissance, puis Piazza Loreto, dominé par l'église du XVIIIe siècle de Santa Maria di Loreto, flanquée de deux clochers élégants. En passant sous un vieil arc pour accéder à la terrasse du Belvédère, l'une des nombreuses terrasses sur les marges du pays d'où vous pourrez voir des vues majorité des madones, Nebrodi et la forme conique indistincte de l'Etna.

Le contenu de la page est automatiquement traduite.
Évaluez le contenu de cette page - Score 1 à 5 1 2 3 4 5

Torna in cima alla pagina

Contributo Taux: 0,0 | Commentaires (0) | Ecrire un commentaire

Enquête en cours

Nessun sondaggio in corso
Développement du site Web et de portails verticaux - Rel. 1.11